LES VIVANTS – Matt de la PeÑa

Pourquoi faut-il lire cette duologie merveilleuse ? 

Shy a choisi ce job d’été pour mettre des sous de côté. Quelques mois à bord d’un luxueux navire de croisière vont lui permettre d’engranger les pourboires. Que demander de mieux ? Des bikinis à ne plus savoir où regarder, des buffets à volonté, et peut-être même une fille ou deux… Mais lorsque le tremblement de terre le plus destructeur jamais enregistré dévaste la Californie, le destin de Shy bascule. Et ce séisme n’est que le premier d’une longue série de désastres. Bientôt, ceux qui sont encore en vie devront se battre pour le rester…

J’ai eu la merveilleuse chance de tomber sur ses deux livres dans ma boutique d’occasion préférée. Autant dire que je les ai eu pour pratiquement rien. Et franchement, je ne ressens absolument AUCUN regrets !

Je suis un très très grande fan de dystopie, d’univers post-apocalyptique et que sais-je. Disons que l’univers de survie m’intrigue et m’obsède énormément. J’avais quelques réserves envers ces livres, j’avais peur que ce ne soit enfantin, je ne même pas pourquoi. Et au final, j’ai été totalement subjuguée ! Le côté « fin du monde » est vraiment très bien amené. Dans le premier livre, on en ressent très peu les aspects étant donné que cela se passe sur un bateau.

Pourquoi faut-il lire cette duologie ? 

  • Avantage d’être lue très facilement et rapidement: c’est une écriture fluide, simple mais pas pour autant enfantin !
  • Les personnages sont vrais: ils ne sont pas purement parfaits comme on peut en trouver à la pelle. Ils ont vraiment l’avantage d’être crédibles.
  • Il y a une dimension de réalité que j’ai adoré trouver. Ce n’est pas une histoire extrapolée (dans la limite du possible étant donné qu’il s’agit tout de même d’une histoire post-apo)
  • J’ai trouvé cela original au final de commencer son livre sur un bateau au lieu du continent. De plus, l’intrigue se met doucement en place et on en découvre toutes les facettes bien après.

 

En outre, c’est une très bonne duologie, addictive et qui nous laisse sur les fesses (si je puis dire…) car malheureusement c’est une fin ouverte. C’est peut-être bien le seul point négatif que j’aurais à formuler, parce que je déteste les fins ouvertes ahah.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s