Angoisse / Peur ? đŸ”ƒ

J’ouvre une partie de moi Ă  travers cet article pour partager un problĂšme rĂ©current dans ma vie: les angoisses.


 

C’est quelque chose qui est devenu rĂ©ellement un quotidien et qui m’empĂȘche de faire Ă©normĂ©ment de choses. Je ne sais pas si beaucoup comprendront, mĂȘme si je pense que de nombreuses personnes en sont sujettes, parfois peut-ĂȘtre juste pas Ă  la mĂȘme intensitĂ©.

J’ai toujours Ă©tĂ© quelqu’un de trĂšs stressĂ©e, pour tout et n’importe quoi. Cela peut se produire pour des choses comme passer le permis, le code, des partiels ou bien simplement prendre un train, un bus. Cela se traduit par un Ă©norme stress et chez moi, cela me bloque entiĂšrement l’estomac, si bien que j’ai constamment envie de vomir avec l’incapacitĂ© de manger quoi que soit. Imaginez lors d’une fĂȘte d’anniversaire ou d’un repas familiale: c’est la joie 😐

Cela a commencĂ© Ă  ĂȘtre vraiment un problĂšme lorsque cela me paralysait et me faisait perdre totalement mes moyens. J’ai eu la chance d’exercer pendant une dizaine d’annĂ©es un sport qui Ă©tait rĂ©ellement devenu une passion, si bien que j’ai eu l’opportunitĂ© de participer Ă  plusieurs championnats de France. Au dĂ©but, lors des premiers, c’Ă©tait un peu la dĂ©couverte, du coup j’avais du bon stress. Vous voyez de quoi je veux parler ? Tu sais qu’il y a l’apprĂ©hension et un peu le stress, mais c’est normal aprĂšs tout. J’Ă©tais quand mĂȘme Ă  un Championnat de France ! Durant peut-ĂȘtre les deux premiers, je n’ai jamais Ă©tĂ© dĂ©stabiliser par ce stress. Jamais.  J’avais mĂȘme la grande chance que cela me permette de mieux me concentrer et de me focaliser sur ce que je savais faire (pour prĂ©cision, c’est un sport individuel). Or, plus je grandissais et moins je rĂ©ussissais Ă  gĂ©rer ce cĂŽtĂ© mental de ma personne, si bien que lors de mon dernier championnat de France, je me suis totalement Ă©croulĂ©e. Je n’arrivais pas Ă  dissiper la peur qui me tiraillĂ©e le ventre et les pensĂ©es nĂ©gatives de mon esprit. Je n’ai jamais fait un si mauvais score que lĂ . J’en suis ressortie anĂ©antit et en larme. Je n’avais pas rĂ©ussi Ă  faire ce que je savais pourtant faire et surtout j’avais l’amer sentiment d’avoir déçu mes parents. Une des pires sensations du monde. Le truc problĂ©matique lĂ -dedans, c’est qu’au dĂ©but j’arrivais Ă  gĂ©rer ce stress, mais au fur et Ă  mesure des annĂ©es, je perdais un peu plus Ă  chaque fois de ce contrĂŽle jusqu’au dernier.

Puis, Ă  partir de mes 16 ans, ça c’est rĂ©ellement dĂ©gradĂ©. Des circonstances familiales ont fait que j’apprĂ©hende plus vraiment la vie et la mort de la mĂȘme façon. Tout ce que je dirais Ă  ce sujet, c’est que le cancer est un des pires flĂ©aux de notre Ă©poque. J’ai l’espoir qu’un jour, on puisse se dire « Ah, ce n’est qu’un cancer. Merci, ça peut se soigner ».  Malheureusement, pour l’instant, ce n’est pas encore tout Ă  fait ça, mĂȘme si dans notre malheur, on a un peu de chance. Ce qu’il faut savoir, c’est que c’est difficile Ă  vivre, certes pour le malade, mais Ă©galement pour les plus proches. D’Ă©normes angoisses sont apparues Ă  ce moment lĂ . Je me souviens de quatre jours, qui, je pense font partie des pires de ma vie, oĂč j’ai tellement fait de crises angoisses que je m’en suis rendue malade avec une gastrite. J’avais vraiment l’impression que rien ne pouvait s’arranger, cette sensation de comme si on allait mourir. Je ne le souhaite Ă  personne. Plus le temps passait, et moins j’arrivais Ă  gĂ©rer ces angoisses de plus en plus maintenues. J’ai donc suivie pendant quelque temps un psychologue, sans grands rĂ©sultats. Durant ces quatre jours, ma mĂšre a Ă©tĂ© un rĂ©el soutient. Au dĂ©but, je ne savais pas vraiment ce que j’avais. Je croyais Ă  une sorte de gastro, sauf que le soir oĂč ça a commencĂ©, je venais de rentrer du funĂ©rarium. Ce n’Ă©tait pas une dame de proche, mais je la connaissais et la voir dans son cercueil sans avoir la possibilitĂ© de choisir de la voir ou non m’a totalement traumatisĂ©e. Pour un peu plus comprendre mon ressentit, je suis rentrĂ©e dans la voiture avec ma mĂšre et fondu en larme en lui disant que je ne voulais absolument pas la voir ainsi et que je ne comprenais pas qu’on puisse ĂȘtre assis autour de ça et en ressentir un certain « repos », fin une sorte de deuil. Moi, ça m’a complĂštement retournĂ©e. C’Ă©tait la premiĂšre fois que je voyais un « corps ». La gastrite que j’ai eu Ă©tait vraiment une consĂ©quence de mon Ă©tat d’esprit. Mes angoisses m’ont rendue malade. Physiquement.

Du coup, Ă  prĂ©sent en plus des angoisses liĂ©es Ă  tout ce que je ne peux pas contrĂŽler tels que les horaires (limite une peur phobique d’arriver en retard), des transports, il faut rajouter toutes les angoisses liĂ©es Ă  la maladie, Ă  cette peur de ne pas savoir ce que serait fait demain. Tout ce qui se rapproche de prĂšs ou de loin Ă  la mort me met dans un Ă©tat d’angoisse incroyable.

Or, s’il n’y avait que ça, je pourrais dire que ça peut encore se gĂ©rer. Mais malheureusement, je suis une fille compliquĂ©e, donc je m’en rajoute encore un peu. J’ai d’Ă©normes angoisses en rapport Ă  mon couple, alors qu’en fĂ©vrier 2018, cela fera trois ans que je suis avec mon copain. Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille d’aller voir le site que je vous met en lien. Je me reconnais dans chacun de ces symptĂŽmes. AprĂšs, savoir si c’est vraiment ça, aucune idĂ©e. Mais si ça vous intĂ©resse, je vous invite Ă  lire cet article qui rĂ©sume trĂšs bien ce que je vis: Ici.

Enfin, stresser n’a pas l’air si compliquĂ© Ă  gĂ©rer au quotidien, sauf que les angoisses c’est un ensemble. Chez moi, en tout cas c’est carrĂ©ment un Ă©tat d’esprit. C’est un combat au quotidien que petit Ă  petit j’essaie d’affaiblir. Mais par moment, c’est vraiment compliquĂ©, d’autant plus que je n’ai pas vraiment un esprit trĂšs « fort ».

Alors, je ne sais pas vraiment si j’ai rĂ©ussi Ă  exprimer rĂ©ellement ce que je vis Ă  travers tout ça, mais si des personnes ressentent la mĂȘme chose, je suis vraiment ici pour en parler et discuter. Il ne faut surtout pas s’isoler pour ce genre de problĂšme. J’ai eu la tendance de m’enfermer dans mes angoisses, de me dire que si j’essaie d’y faire abstraction, ça passera tout seul. Mais mon esprit n’arrive pas Ă  passer au dessus et c’est Ă  partir du moment oĂč j’ai commencĂ© Ă  en parler que j’ai commencĂ© tout doucement Ă  m’Ă©chapper de tout ça. C’est trĂšs trĂšs loin d’ĂȘtre finit, mais en parler me fait Ă©normĂ©ment de bien, que ce soit Ă  mon copain oĂč ma mĂšre. Donc arrĂȘtez de vous cacher derriĂšre tout ça et surtout de le dissimuler. Il faut savoir se prendre en main, malgrĂ© que ce soit extrĂȘmement difficile. Je veux vraiment finir sur une note positive. Je me force Ă  me dire qu’il faut connaĂźtre le noir de la vie pour enfin voir tout le blanc.

 

Sur ce, je te laisse et je te remercie d’ĂȘtre encore lĂ  si tu lis ces mots. Je me suis ouvert Ă  toi, peut-ĂȘtre Ă  toi de le faire ? 

 

Publicités

13 commentaires

  1. Coucou, un article trĂšs fort! Tu nous a ouvert ton coeur, je connais bien ce que tu dis, je vais venir te parler sur insta mais en tout cas je voulais te dire que tu as eu beaucoup de courage d’écrire tout ça mĂȘme si ça t’a fait du mal de sortir ces mots
    Bisous 😘

    Aimé par 1 personne

  2. Heeey, de base mon commentaire Ă©tait plus long mais la page s’est fermĂ©e et tout s’est enlevĂ©đŸ˜­ c’est pas plus mal car j’avais Ă©cris un roman😅😂. C’est trĂšs courageux de ta part de t’ĂȘtre autant ouvert Ă  nous! Je t’envoie tout mon soutien et je te souhaite vraiment qu’au moins les angoisses soient moins fortes… Perso la pĂ©riode angoisse qui m’a hantĂ© Ă  surtout Ă©tĂ© celle de mai. Avant celle lĂ  j’en avais dĂ©jĂ  eues mais jamais aussi longues et c’Ă©tait par la peur de la solitude et de l’ennui (j’angoissais souvent par exemple avant les vacances). Cette fois j’Ă©tais constamment stressĂ©e pour trop de choses. Au tout dĂ©but, je devais sortir avec mes parents aux magasins, j’ai commencĂ© Ă  angoisser car avec le stress je n’arrivais pas Ă  manger, je ne voulais pas sortir mais en mĂȘme temps je ne voulais pas rester seule chez moi. Au final j’y suis allĂ© et ça s’est bien passĂ©. Puis je suis rentre chez moi et c’est revenu. Je n’avais envie de rien faire, rien manger, juste dormir et aller mieux. J’Ă©tais hyper stressĂ©e, tremblote et etc et j’ai clairement passĂ© la pire nuit de ma vie. Heureusement le lendemain je suis allĂ© au mĂ©decin qui m’a dit « boule d’angoisse » (je pensais faire une dĂ©pression et en y repensant je me pose encore la question, c’Ă©tait peut etre un peu des deux je ne sais pasđŸ€” mais pour sur yavait de l’angoisse). En gros j’Ă©tais tout le temps stressĂ©e, pour quoi je n’en avais aucune idĂ©e… je pense que c’Ă©tait la peur de l’ennui, Ă  part ça je ne vois vraiment pas :/. Du coup je me sentais bien seulement dans mon jardin Ă  lire. Mais c’Ă©tait vraiment allĂ© loin… je faisais une fixette sur ma respiration (qui n’avait rien d’anormal😂), j’avais peur de sortir et d’avoir la tĂȘte qui tournĂ© et etc. Enfin c’Ă©tait la merde… je sortais car fallait bien se bouger mais ma tĂȘte Ă©tait dans l’angoisse… Chaque soir mentalement ça passait, on regardait une sĂ©rie et l’angoisse me laissait du rĂ©pit, mais le lendemain c’Ă©tait reparti🙃. J’avais aussi des douleurs et des sensations de vertige, du coup obviously ça m’a angoissĂ© mais aujourd’hui je sais que ca venait de mes dents de sagesse + je suis astigmate donc problĂšme presque rĂ©glĂ© pour les dentsđŸ’Ș + l’angoisse me donnait des contractures musculaires dans le dos😅. Enfin voilĂ , j’ai traĂźnĂ© cette pĂ©riode pendant des mois, au moins jusque aoĂ»t, avec des hauts et des bas. Le plus dur Ă  Ă©tĂ© mai-juin, aprĂšs un coup ça allait un coup non. Les livres, sĂ©ries etc quand j’avais envie d’en regarder m’ont aidĂ©e, notamment Outlander (le tome 3 m’a tellement changĂ© les idĂ©es et j’aime tellement Claire et Jamie que je les considĂšre comme mes amis/proches et avoir fermĂ© le livre m’a fendu le coeur😭💚) Depuis la rentrĂ©e je gĂšre car j’ai l’esprit dans mon travail et etc, lĂ  je refais du sport et mĂȘme si j’ai encore des petits moments angoisse, qui durent plus ou moins longtemps + en ce moment des soucis chez moi, ça va mieux et je me suis retrouvĂ©e. Car en mai je m’Ă©tais fais vraiment peur et je n’Ă©tais plus moi… mais malgrĂ© tout j’apprĂ©hende les prochaines grandes vacances, car lĂ  c’est 2-3 semaines donc ça va😅 Enfin voilĂ  dĂ©solĂ© pour ce racontage de vie😂 mais pour la peur de la mort je comprends… comme toi je suis constamment stressĂ©e malgrĂ© tout… peut etre pas au mĂȘme point. De toute façon en te lisant je me suis demandĂ© si ce que j’avais Ă©taient des angoisses car de mon cĂŽtĂ© ce n’Ă©tait pas aussi fort. Enfin physiquement ça allait, juste que je ne mangeais pas beaucoup + je tremblais souvent, mais sinon tout Ă©tait stress mental et peurs/angoisses… En tout cas je t’envoie tout mon soutien et si je peux faire quoi que ce soit pour t’aider n’hĂ©site pas! Je te souhaite que tout aille mieux trĂšs vite, ou qu’au moins les angoisses s’attĂ©nuent… personne ne devrait vivre ça😔 Courage! Et ta citation de fin est 100% vraie!đŸ’Ș

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Ă©normĂ©ment pour ton commentaire. Te parler me fait un rĂ©el bien tant sur insta ou ici. Donc merci dĂ©jĂ  Ă©normĂ©ment pour ça ! Tu as parfaitement raison dans tes paroles en disant qu’il faut s’occuper l’esprit, ça aide Ă©normĂ©ment ! Mais Malheureusement, on ne peut pas toujours se dĂ©connecter de la rĂ©alitĂ© 😔. Les mĂ©decins n’en comprennent rarement les portĂ©e je trouve. Et en mĂȘme temps, c’est un peu normal ce n’est pas leur spĂ©cificitĂ©… mais boule d’angoisse me paraĂźt un peu lĂ©ger par rapport Ă  ce que tu me racontes…. Ne minimise pas tes problĂšmes par rapport aux miens, comme j’ai dit, il y a des diffĂ©rents ressentis et intensitĂ©… j’espĂšre sincĂšrement qu’on s’en sortira et surtout que tu ne retombera pas dans ce cercle vicieux en mai ! Je t’envoie tout mon courage !! ❀❀

      J'aime

      1. Y’a pas de quoi, ça me fait beaucoup de bien aussi de te parler!💚 Tu as raison pour s’occuper l’esprit… je dis ça maintenant mais en mai rien n’y faisait… mĂȘme pendant mes lectures j’avais la tĂȘte ailleurs… donc bon ça marche pas Ă  tout les coups😅 Non c’est sĂ»r… aprĂšs apparemment mon mĂ©decin Ă  fait cette conclusion car il Ă  eu la mĂȘme chose mais bon, je l’ai vu 10min donc c’est un peu hĂątif😅 Mais Oui c’est pour ça, j’ai jamais compris ce qui m’Ă©tait arrivĂ© et pourquoi… car je veux bien rĂ©gler le problĂšme mais sans le connaĂźtre c’est dur😂 du coup je fais mes hypothĂšses (surmenage de la fac, peur de l’ennui, surmenage qui Ă  pu causer peut etre une dĂ©prime ou dĂ©pression idkđŸ€”) mais c’est vrai que vu la pĂ©riode j’ai toujours hĂ©sitĂ© Ă  dire que c’Ă©tait des angoisses.. j’en avais car peur de pleins de choses mais en mĂȘme temps je broyais du noir et je paniquais pour beaucoup de choses… AprĂšs si c’Ă©tait une dĂ©pression, mĂȘme si j’en suis pas sĂ»re j’ai appris Ă  relativiser, chaque dĂ©pression est propre Ă  celui qui l’a, car j’avais envie de rien, j’avais la tĂȘte ailleurs et limite rien ne m’apportait de joie, mĂȘme voir mes proches et parfois mes propres pensĂ©es me faisaient peur… enfin voilĂ , je me suis ressaisie, mais c’est vrai que j’ai jamais su ce qui m’Ă©tait arrivĂ©đŸ€” j’ai pensĂ© Ă  l’hypocondrie, pleins de choses mais je ne tire pas de conclusion hĂątive, tout ce que je peux me dire c’est que c’Ă©tait une pĂ©riode oĂč mon cerveau m’a abandonnĂ©đŸ˜…. Du coup Ă  voir… j’aimerais quand mĂȘme savoir pour pouvoir m’en sortir si ça doit arriver Ă  nouveau, mais bon… Tu as raison, j’ai tendance Ă  trop vouloir relativiser et Ă  me sentir coupable de parler de mes soucis quand d’autres ont pire, mais ça reste dur Ă  gĂ©rer😅 Merci beaucoup! J’espĂšre aussi! AprĂšs si je trouvĂ© un job d’Ă©tĂ© ça m’occupera dĂ©jĂ  l’esprit, car les 5 mois de vacances ont jouĂ© aussi :// Courage Ă  toi aussi!💚

        Aimé par 1 personne

      2. Je pense vraiment qu’il faudrait peut ĂȘtre aller voir quelqu’un, un psychologue peut ĂȘtre?Je ne sais pas. Ça pourrait peut ĂȘtre t’aider Ă  savoir d’oĂč c’est venu ! MĂȘme si pour moi, ça ressemble drĂŽlement Ă  une dĂ©pression đŸ€” ❀

        J'aime

      3. Oui je vais voir si c’est remboursĂ©, ça peut pas faire de mal😅 je pense que c’est ça, ça s’est mixĂ© Ă  des angoisses mais j’Ă©tais vraiment au bout de ma vie quoi😔 LĂ  ça va Ă  part des « attaques » d’angoisse qui me gĂąchent une journĂ©e ou des angoisses dĂ»es Ă  un Ă©vĂ©nement qui sort de ma zone de confort ça va. Mais je pense que les vacances de 5 mois m’ont pas fait de bien psychologiquement😅 du coup Ă  voir si j’ai un job d’Ă©tĂ©, que je fasse quelque chose car Ă  mon avis si je fais rien ça peut revenir :/// Mais oui j’aimerais bien savoir quand mĂȘme. AprĂšs j’ai pas un cerveau facile non plus (on m’a soupçonnĂ© d’ĂȘtre enfant zĂšbre et etc) donc Ă  voir, c’est vrai que j’ai jamais vraiment su qui aller voir, le mĂ©decin c’est sĂ»r non car je veux pas de cachets, le magnĂ©sium m’a aidĂ© en mai mais sinon nooope😅. Bref, je vais voir, Merci du conseil😘💚

        Aimé par 1 personne

  3. Je me reconnais tellement dans ce que tu racontes. Ça s’est dĂ©gradĂ© pour les mĂȘmes raisons que toi. CĂŽtoyer cette maladie tous les jours c’est vraiment pas magique comme situation et surtout le deuil que ça entraĂźne une fois qu’elle draine tout sur son passage.
    Puis j’ai vĂ©cu un truc vraiment pas drĂŽle aprĂšs, je me suis faite agressĂ©e, donc j’ai en plus une Ă©norme phobie sociale/agoraphobie qui m’a littĂ©ralement empĂȘchĂ© de vivre en particulier l’annĂ©e passĂ©e oĂč je ne savais mĂȘme plus partir de chez moi.
    Ça commence Ă  aller mieux, un peu. Mais au quotidien c’est lourd. Surtout que de base je suis quelqu’un de pas trĂšs sociable, j’ai du mal avec les gens  » en vrai  » (or rĂ©seaux sociaux) et c’est pas juste de la timiditĂ© c’est vraiment que la proximitĂ© des personnes me fait limite « mal ». Bref. Pas facile au quotidien quand tes proches comprennent pas et pense que tu exagĂšres notamment. Du coup je compatis vraiment avec toi et t’envoie tout mon courage, on se sent vite seul face Ă  nos angoisses qui sont pas souvent comprises. 💛

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Ă©normĂ©ment pour ton commentaire. Comme quoi ça touche plus de gens qu’on ne le croit 😔.
      Mon dieu, ça c’est vraiment affreux… Et malheureusement on est souvent seule dans ce genre de situation ! J’aimerai vraiment que tout ça change et je souhaite du fond du coeur Ă  ce que les choses Ă©voluent positivement pour toi. Tu as traversĂ© Ă©normĂ©ment d’obstacles et j’espĂšre que tu t’en sortiras. En tout cas, je te remercie du fond de t’ĂȘtre un peu ouverte sur ce sujet ❀

      J'aime

      1. Ça fait du bien d’en parler avec des gens qui comprennent. J’espĂšre vraiment que tout finira par bien s’arranger pour toi, au moins que tu trouves des petits trucs pour ne plus entrer en crise ce serait top. 💛

        Aimé par 1 personne

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s