Red Rising – Pierce Brown

Hello les bouquivores !

J’ai lu le premier tome d’une trilogie très connue et qui pourtant ne me tentait pas plus que ça, jusqu’à ce qu’on me le conseille très vivement. Il s’agit de Red Rising de Pierce Browndsc_0021

« J’aurais pu vivre en paix. Mes ennemis m’ont jeté dans la guerre. »

Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir.
Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature.
Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

Heureusement qu’il y a eu une offre à 7,95€ le livre grand format, parce que sinon je n’aurais jamais sauté le pas. Ça fait bien longtemps qu’il est pourtant sur les étagères de  chez France Loisirs, mais la couverture ne m’a jamais beaucoup attiré. Je sais qu’il ne faut jamais juger un livre à la couverture, mais si ça donne pas envie bah…. 🙌. Mais le comble, c’est qu’à présent que je l’ai découvert, je trouve les couvertures classes… (non mais franchement quoi !).

Bon, je ne vous cache pas que ce roman a été un véritable coup de cœur, mais assez particulier tout de même. J’espère arriver à mettre les mots sur ce que je ressens réellement par rapport à ce roman. On plonge directement dans un univers incroyable, totalement construit de A à Z avec une profondeur que j’ai adoré. Ce n’est pas qu’une histoire de façade, on ressent réellement la passion qu’a eu l’auteur à l’écriture de ce livre. Les détails sont d’une finesse impensable et plus on creuse, plus on découvre de nouvelles choses.

Je me suis sentie impliquée dans l’histoire, comme si je partageais la même rage de vivre et de changements que Darrow. On lutte contre l’inégalité, et surtout pour une vie meilleure. Ils veulent éliminer les mensonges, et les dominations sociales qui peuplent tout cet univers. J’ai trouvé vraiment cela très honorable. Quand on y pense, c’est quand même quelque chose d’assez redondant dans les écrits, mais ici, c’est fait avec une telle passion que je me suis investie dans cette histoire corps et âmes.

L’histoire ne perd pas non plus trop de temps dans des chronologies trop longuettes, à part la partie de l’épreuve avec les autres élèves, mais sinon, plusieurs mois passent après la première page, et ça donne la sensation de voir grandir sous nos yeux Darrow. Tandis que dans certains ouvrages, une trilogie se passe en à peine six mois, ici c’est sur plusieurs années et j’aime ce changement de perception chronologique. Ça apporte vraiment de la texture à l’écrit.

A côté de ça, l’étude des comportements humains que j’aime énormément découvrir dans les différents ouvrages (comme ceux de chez King qui sont incroyables), sont tout aussi bien représentés ici. Le roman nous fait réfléchir sur des stratégies, sur comment procéder et surtout comment être le meilleur exemple dans de telles situations. On comprend les motivations de Darrow, et on doute, remet en cause et lutte avec lui. Ses incertitudes par rapport aux liens qu’ils tissent avec les autres alors qu’il n’est pas de leur classe sociale est vraiment très intéressante à décortiquer et analyser.

Outre tout cela, une histoire riche et incroyable, des personnages travaillés et palpable, je pense que je me suis tellement investie que j’en ressort un peu barbouillé. Ca peut paraître bizarre, mais c’est le genre de roman qui est tellement poignant que ça te retourne. Quand tu retournes dans la vraie vie, tu as du mal à penser à autre chose. Cela me l’avait fait avec Autre-Monde de Maxime Chattam. C’est une sensation tellement forte qui te prend aux tripes que tu te dis que ça doit être vrai. Donc le retour à la réalité est très compliqué, et tu ne sais plus où tu es. C’est vraiment un roman que j’affectionne énormément et même si je dis que c’est un coup de coeur, il n’a pas la même saveur que les autres. Il a ce petit plus qui fait qu’il reste à l’esprit.

 

Je ne peux que vous conseillez de foncer lire cette trilogie, du moins le premier tome. Je suis en train de lire le second, donc je ne m’avance pas trop, même si je sens l’énorme coup de coeur.

 

 

Je fais partie de ceux qu’il juge faibles. De ceux qu’il juge stupides, soumis, inférieurs. Je n’ai pas grandi dans un palais. Je n’ai jamais chevauché à travers des prairies luxuriantes, jamais goûté des langues de colibri. Non. J’ai été forgé dans les entrailles de ce monde cruel. Trempé dans la haine. Affûté par l’amour.

•··•

Les mots sont des armes plus puissantes qu’il ne l’imagine. Et les chansons encore plus. Les mots manipulent l’esprit. Les mélodies s’emparent du cœur. Je viens d’un peuple de chansons et de danses. Je n’ai pas besoin qu’il me parle du pouvoir des mots.

Publicités

5 commentaires

  1. « C’est une sensation tellement forte qui te prend aux tripes que tu te dis que ça doit être vrai. Donc le retour à la réalité est très compliqué […] »
    Mais c’est tellement ça 😮 ! On se perdrait presque dans l’univers décrit par l’auteur 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s