Abandonner une lecture, pour ou contre ?☝️

Hello les bouquivores !

Je vous retrouve pour une question livresque, alors pour ou contre l’abandon d’une lecture ?

DSC_0012

Pendant longtemps, j’ai été de l’école de ne jamais abandonner un ouvrage et d’aller jusqu’au bout même si cela ne me plaît pas. Je pense qu’essentiellement, c’était parce que je n’avais pas l’occasion d’acheter autant de livres que je le voulais et je n’avais pas assez de recul aussi.

Avant de partir en étude supérieur, je n’avais vraiment aucun revenu et mes parents vivent dans un très petit village. Ça, ça veut dire une toute petite bibliothèque à proximité et très peu de possibilité d’achats de livres. En deux mois de vacances, j’ai quand même réussi à terminer tous les livres qui m’intéressaient de la bibliothèque, alors je ne pouvais pas me permettre d’abandonner une quelconque lecture.

Ensuite, il y a aussi la dimension que je suis extrêmement curieuse, et du coup, ne pas savoir le fin mot de l’histoire même si je n’aime pas, ça me triturait l’esprit. C’est ce qui se passe avec actuellement Dark and Dangerous Love. Je déteste les personnages, je trouve qu’il n’y a aucune logique et cohérence dans les actions et pourtant je m’obstine à le lire jusqu’au bout parce que je veux savoir le fin mot de l’histoire. Il y a peut-être aussi une idée de fierté, qui sait ahah.

Mais plus le temps passe, et moins j’ai de scrupules à abandonner une lecture lorsque je sens que ce n’est pas du tout mon style. J’ai découvert la joie des boutiques d’occasions dans les grandes villes où j’étudie, les sites internet de reventes mais surtout, je travaille durant mes temps de vacances, donc je parviens à me faire plaisir de temps en temps. Toutes ces petites choses font que ma PAL est juste énorme et j’ai cette boulimie livresque qui m’empêche de stagner sur un livre trop longtemps.

Psychologiquement, rester plus d’une semaine sur un livre, c’est pas possible, alors que je suis pleinement consciente qu’une semaine c’est rien finalement. Mais bon, j’ai tendance à moins aimer le bouquin, si je le dure dans le temps. C’est pour ça que quand je m’embarque dans une lecture qui ne m’intéresse pas, ne me passionne pas et que je préfère faire autre chose que lire, je me dis qu’il y a un truc qui ne va pas. Ce n’est pas pour autant que je le fais avec tous les livres, mais disons que parfois je préfère arrêter dès le départ.

Ca a été le cas avec Oksa Pollock. Dès le départ, j’ai compris que ce n’était pas pour moi, beaucoup trop jeunesse, l’univers décrit ne me plaisait pas du tout et je trouvais vraiment ça trop « enfantin« . J’ai lu une centaine de pages en me forçant et après j’ai dit stop. J’ai fait la même chose avec World War Z parce que ce n’était pas du tout ce que j’attendais et le format ne me plaisait pas.

Je pense que le nombre d’abandons depuis toutes ces années de lecture doivent être moins d’une dizaine. Généralement, je tente de persévérer et la plupart des cas, c’est la bonne solution, mais parfois non.

Par contre, pour ce qui est des lectures numériques, je n’ai absolument aucun scrupule à changer de bouquins dès les premières pages. Ce sont généralement des livres que je n’ai pas payé donc, aucune culpabilité à passer à autre chose. J’ai beaucoup trop de livres dans ma PAL pour que je me force avec un qui ne me plaît pas. Il y a tant de livres à découvrir ! Pourquoi se forcer au final ?

 

Et vous, abandonnez-vous facilement vos lectures ou pas du tout ? 

21 commentaires

  1. Je suis comme toi aussi, je persiste à lire jusqu’au bout pour voir si le livre est peut-être lent, très très lent à démarrer. Mais j’avoue en abandonner certains quand pour moi c’est à la limite d’une corvée de le lire !

    Aimé par 1 personne

  2. Avant, j’avais du mal aussi à lâcher un livre sans en connaitre la fin mais j’ai arrêté de forcer les choses quand j’ai commencé à acheter tous mes MUSSO. Pourquoi perdre du temps sur un livre qui m’ennuie quand mon auteur préféré m’attends dans un coin de ma chambre.

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis plutôt du genre à continuer ma lecture. Je me dis que je vais forcément finir par accrocher, ce qui arrive le plus souvent, mais si vraiment cela ne le fait pas, je préfère passer à une autre lecture. Comme tu le dis, il y a trop de livres pour s’attarder sur ceux qui ne nous conviennent pas 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Abandonner un livre ? Jamais ! enfin, ça, c’était ma politique perso, il y a encore deux ans… entre temps, j’ai quand même dû me résoudre à abandonner des lectures. Je ne le fais pas à chaque fois que je suis agacée mais pareil, passer une semaine sur un livre, ça m’énerve. je me disais, un livre par jour sinon rien. Deux si le roman dépasse des 400 pages… mais pas plus. Sauf que je me rends compte que j’ai de moins en moins de temps disponible à consacrer à la lecture donc… ça ne tient plus. J’ai très peu lu ce mois-ci par exemple et j’ai lâché un polar qui ne m’inspirait pas.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s