Les polémiques, lire de tout oui ou non ?👊

Hello les bouquivores !

Je reviens pour vous parler d’un sujet assez sensible, lire ou ne pas lire certains livres à cause de polémiques ?

DSC_0116

Depuis que je suis sur Bookstagram, j’ai vu passer de nombreuses polémiques sur certains livres, parfois justifiées et d’autres non, et je voulais revenir sur le sujet, parce que ça me tient à cœur.

Je n’estime pas être la parole absolue sur les avis que je donne sur mes lectures, chacun est libre d’aimer et d’apprécier tel ou tel livre, et j’ai l’impression que de nombreuses personnes oublient cette idée. Il y a parfois, beaucoup de jugements sur instagram, et des personnes ne comprennent pas pourquoi on apprécie ou pas une lecture. J’ai quelques exemples que je vais lister tout au long de cet article.

On ne doit pas détruire un livre jusqu’à interdire les gens de le lire et même de le boycotter, c’est juste inimaginable. J’ai détesté par exemple Dark and Dangerous Love de Molly Night, mais j’ai bien précisé dans mon article, que c’était mon avis et que tout le monde était libre de se faire son propre avis dessus. Mais certaines personnes ne sont pas de cet avis et vont appeler au boycotte de certains bouquins, comme ça a été le cas avec Outrage de Maryssa Rachel.

Je ne sais pas si vous allez vous souvenir, mais il y a quelques mois voir peut-être une année, je ne sais plus, ce bouquin a fait un énorme scandale sur instagram. Beaucoup de personnes avaient été choqué lors de la lecture et avait carrément salit l’image du livre, en disant que c’était inacceptable d’écrire ce genre de choses, que ça ne devrait même pas être publié etc…

Mais le problème ne venait pas du livre en soit, mais de la technique commerciale de la maison d’édition. Ils avaient proposé ça comme une dark romance, mais sans réel avertissement, alors que clairement ce roman n’est pas à mettre dans les mains de tous. C’est un livre qui traite de zoophilie, d’inceste, de sexualité pas ordinaire et c’est très cru, très pur comme façon décrire. Il n’y a pas de métaphores, de choses cachées, tout est écrit dans la description la plus simple et on ressent tout, on voit tout. L’autrice ne nous épargne pas, et nous montre une partie de l’humanité que l’on cache, que l’on dissimule alors que pourtant ça existe. J’ai lu ce bouquin en pleine conscience de ce que j’allais trouver. Il ne faut clairement pas être sensible, parce qu’il est cru et brutal, mais est-ce que juste par la faute de la maison d’édition, on doit boycotter ce bouquin ?

Non, et je reste sur mes positions. On vit en France, dans une société qui se dit libre d’expression, alors pourquoi on blâmerait l’autrice d’avoir voulu peindre une partie de la société avec ses propres mots ? Ce sont des choses qui existent. L’inceste existe, la zoophilie existe, la pratique du SM également et je ne vois pas pourquoi on interdirait la publication de ce genre d’ouvrage. Le monde n’est pas tout beau tout propre, rempli d’amour et d’eau fraîche, et si vous ne voulez pas lire ce genre de choses, libre à vous de prendre un autre roman. Mais n’allez pas jusqu’à le détruire sur tous les réseaux, en disant que c’est inimaginable, et que personne ne devrait lire ça. Le problème ne vient pas de là, mais de la façon dont la maison d’édition a proposé ça à la sortie du roman, sans avertissements.

Bref, ça c’est vraiment le meilleur exemple qui soit. Je ne suis pas du genre à me laisser bercer par les polémiques, donc j’ai voulu le lire avant de juger, en sachant que c’était un roman brutal, et donc je ne le détruis pas sans savoir.

Il y a eu également de nombreuses polémiques sur certains auteurs comme Jay Asher, accusé de harcèlement ou Sarah J. MAAS qui apparemment dépeint une héroïne controversée et pas du tout apprécié par les féministes. Je n’ai pas assez de recul sur ces deux polémiques pour m’exprimer librement dessus, mais je pose ça là: est-ce qu’on doit juger l’auteur ou la qualité de son écrit ? Est-ce qu’on est réellement obligé d’aimer la personne derrière le livre pour aimer l’écrit ? C’est quand même une grande question, et je pencherai vers le non. Après je n’excuse absolument pas par exemple Jay Asher, si ces accusations sont vraies évidemment. Mais j’adore la série Un palais d’épines et de roses de Sarah J.MAAS et jamais, je n’ai ressenti un quelconque problème dans le personnage féminin ni même ses relations avec les autres. S’il y a bien un livre qui bafouille le droit féminin c’est bien Dark and Dangerous Love qui fait limite passer le viol comme étant une normalité. Mais pas ici.

Ce que je voulais dire au sein de cet article, c’est qu’il faut arrêter de dire « NE LISEZ PAS CE LIVRE », chacun est libre de lire ce qu’il veut et si vous, vous ne l’avez pas apprécié, c’est un fait, dîtes le, vous en avez le droit, mais ne l’interdisez pas et ne jugez pas les autres. Je vois encore en story certaines personnes dire « me parlez pas de ce livre, je comprends même pas comment on peut l’apprécier et si vous vous le lisez, c’est vraiment grave, parce que ça voudrait dire que vous cautionner ce qu’il y a dedans« . Mais ?????. Est-ce que ça ne choque que moi ?

Bref, je voulais juste écrire mon ressenti vis-à-vis de tout ça. Lisez ce que vous voulez, aimez ou détestez qu’importe, mais laissez les autres se faire leur propres avis dessus 💓

Publicités

15 commentaires

  1. Lire un livre ne veut pas dire que l’on cautionne le contenu. Pour le boulot je lis et dépiote la presse officielle du régime de Vichy, ça ne traduit pas une adhésion aux contenus. Après, personnellement je n’irai pas sur le livre dont tu parles car cela ne répond pas du tout à mes centres d’intérêt littéraires. Mais je ne prendrai pas non plus le temps de le descendre. La loi encadre normalement pas mal les contenus en respectant également la liberté de publication. Mais je peux comprendre le choc de certains lecteurs et je pense, en te lisant, que la maison d’édition aurait en effet davantage prévenir les lecteurs potentiels. C’est le minimum sur des contenus de cette nature. Donc on est d’accord ! ^^

    Aimé par 2 personnes

  2. Je suis tout à fait d’accord avec ton point de vue ! La seule nuance, en revanche, que je trouve innacceptable, c’est la glorification de certains actes tels que le viol, la violence conjugale ou la pédophilie. Un roman peut traiter de ce sujet, c’est la libre expression, et tu as raison ! Je ressens seulement un malaise lorsqu’un(e) auteur(e) mais cette thématique de l’avant sans avoir le but de la dénoncer, mais plutôt la glorifier, ou le banaliser. J’ai déjà lu un roman (et je ne nommerai pas de noms ^^) où l’auteur avait comme message que la pédophilie, c’est acceptable, puisque  » l’âge n’est qu’un chiffre  » et que  »  » c’est seulement la société qui dit que c’est mal ». Or non, c’est malsain, dégradant, et c’est un crime très grave !

    Alors voilà, bel article, j’aime bien comment il porte à réflexion !

    Ps : mais d’où Feyre est un anti-féministe ? For real ? C’est vraiment exagéré, je ne comprends pas 😂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire ! Et oui j’ai pas pensé à aborder à cette idée, mais tu as tout à fait raison pour la glorification de certains actes ! Quand le message influence dans le mauvais sens, il y a une portée plus grande. Je me répète mais dans Dark and Dangerous Love c’est ce que j’ai ressenti malheureusement. Manipulation, violence, pression mentale et viol finalement pas si grave. Ça m’a un peu révolté parce qu’au fond, je sais pas ce que voulait faire passer l’autrice 🙄.
      P.S: je cherche encore je te jure, mais je me rapelle encore exactement des personnes qui boycotte ce roman a cause de ça, mais je comprends pas 😦

      J'aime

  3. Coucouuu !
    De mon côté je suis totalement d’accord avec toi !
    Toutes les lectures que je déteste (pour exemple DADL of course haha) et bien je note souvent dans mes avis/chronique que MOI je n’ai pas aimé mais qu’il faut s’en faire sa propre idée. Parfois je le note pas mais je n’écrirai jamais l’inverse en tout cas.
    Pourtant Dieu sait que pour certaines lectures, j’ai envie de crier au monde entier de passer son chemin. Mais à partir du moment ou réfléchi 1s en se disant que ça plait à certains, ça prouve qu’on est pas l’avis général donc, ça peut plaire à d’autres.
    Après effectivement il y a deux choses auxquelles faire attention : l’auteur et la ME.
    Quand l’auteur dénonce sans faire passer l’idée que c’est à banaliser ok. Si l’inverse je suis pas d’accord comme Molly Night quoi. Parfois je me demande si elle était consciente de ce qu’elle écrivait ou bien du fait qu’elle soit très jeune à ce moment là, si elle ne se rendait pas compte ? Dans tous les cas je pense que la ME a aussi une responsabilité de ce côté là. Parce que publier tout et n’importe quoi… non…
    Puis comme tu l’as dit c’est la communication qui va pas. Pas assez de mise en garde sur le contenu.. etc. Puis aussi, communication qui n’a parfois rien à voir avec le bouquin.
    Décidément, DADL regroupe tout, c’est le parfait exemple ! mdrr
    Enfin bref, tout ce blabla pour dire que je suis d’accord ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Hey ! Eh oui, DADL est le parfait exemple, il regroupe tous les éléments ahah. Mais rien que quand on regarde qu’ils ont osé le comparé à Twilight, fin ???????? Je ne vois pas du tout le rapprochement entre les deux ! Encore une mauvaise mise en avant juste pour le côté commerciale. Bref, c’ets un bien grand sujet, mais au moins on est daccord là-dessus ❤️

      J'aime

      1. Twilight oui… ça m’a fait hurler de rire!!! Puis tu vois, j’avais entendu qu’ils disaient que dans le bouquin, on allait retrouver un personnage que toutes les nanas voudraient avoir à leur bras etc.. mais WHAT !??
        Moi j’ai Atticus à mes côtés je l’assassine et tant pis si je vais en taule punaise!! 😮

        Aimé par 1 personne

  4. Coucou, je voulais réagir à ton article hier mais je me suis laissée dépasser par les évènements.
    J’ai pu voir, lors de mon expérience « Prix des lecteurs » que sur les fiches de retour sur les romans, on exige de nous de dire si oui ou non, on recommande le livre ou pas. Je n’ai pas hésité à mettre « non » pour certains. J’ai trouvé ces fiches assez réductrices en réalité. Ce qui fait que je n’ai pas pu faire un copier/coller des articles que j’ai posté sur WordPress et c’est bien dommage parce qu’il y a plus de nuances que le blanc ou le noir. Donc, même les maisons d’édition cherchent à ce que les lecteurs soient catégoriques.
    Concernant Outrage, qui est finalement un très bon exemple, même si j’ai à peine vu passer la polémique sur les réseaux sociaux, je pense que la ME aurait pu être plus claire mais je crois aussi que c’est « fait exprès ». Parce que, oui, même la mauvaise pub fonctionne très bien.
    Par contre, je crois aussi qu’il y a des publics pour certains livres et pas pour d’autres donc il est important de ne pas toujours se fier à des retours vu sur le Net. Malheureusement, il y a des blogueurs et des lecteurs qui prennent certains retours comme quelque chose de fiable alors que c’est toujours subjectif même quand on essaie d’être le plus objectif possible. Sauf à critiquer la qualité de l’orthographe/grammaire qui là, est clairement un fait non modifiable. Cela dit, même dans les grandes ME, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous.

    J’aime bien ton article dans tous les cas. Et, perso, je lis de tout même si j’ai une préférence pour la romance, j’aime bien sortir de mes sentiers battus. Je me fie à des avis que je peux voir sur certains livres mais d’autres vont quand même dans ma PAL parce que je pense être bon public pour les découvrir.

    J'aime

    1. Coucou,
      Je m’excuse de te répondre seulement maintenant, mais je ne voulais pas te gribouiller une réponse entre deux cours, donc me voila toute entière en we pour te répondre !
      Je suis totalement de ton côté pour l’histoire des fiches de lectures. Peut -être que c’est un moyen de faire vraiment un tri avec un OUI / NON très marqué, mais malheureusement ça se passe généralement pas comme ça. Il y a forcément des trucs que l’on aime un minimum même dans un roman que l’on aime pas. Enfin, un avis de nuance comme tu le précises.
      Effectivement, de la Pub c’est de la Pub, mais là ils se sont quand même tirés une balle dans le pieds vu le badbuzz que ça a fait à mon sens !
      Je regarde généralement les avis avant de m’intéresser à un livre, mais souvent je ressors pas du tout avec le même pdv, donc tu as parfaitement raison de dire que c’est selon les goûts de chacun.
      Merci beaucoup pour ton retour en tout cas, ça me fait très plaisir. Je fais pareil, j’aime découvrir de nouvelles choses et m’étonner dans des romans que je n’aurais jamais cru aimer !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s