Si je reste – GAYLE FORMAN

Hello les bouquivores !

Je reviens afin de vous parler de Si je reste de Gayle Forman. J’avais trouvé le deuxième tome en occasion et j’avais commencer par celui-là en ayant simplement le film en tête. J’avais adoré cette lecture où énormément d’émotions m’ont assaillis durant la lecture.

Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis… 
Et puis vient l’accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes: d’abord, elle entend tout ce qu’on dit autour de son lit d’hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C’est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans. 

Je viens de lire le premier du coup, et ça a été une bonne lecture, mais pour une rare fois, je préfère vraiment le film. C’est très bien écrit et amené, mais le côté mélodrame m’a manqué. On traite quand même de la perte de ses parents et de son jeune frère, pourtant ce roman ne m’a pas fait versé une seule larme.

DSC_0084

Le chemin que reconstruit Mia est très bien déroulé durant la lecture. On alterne entre le présent et des moments forts de son existence avec sa famille et son copain, Adam. La musique ne cesse de planer au dessus des pages et c’est vraiment très agréable. Les relations entre les personnages sont justes topissimes.  Cette famille est vraiment belle a voir, avec ses défauts mais surtout une très belle solidarité et une cohérence malgré les disparités. Entre rock et classique, les deux se mêle avec délicatesse et ne s’entrechoquent pas pour une fois. 

On assiste à une réelle leçon de vie et à une force de vivre incroyable. La présence des proches étaient belle à voir et on sent Mia tellement soutenue. Je me suis énormément identifié à elle et je me demande encore « qu’est-ce que j’aurais fait à sa place ? ». Sincèrement, je ne pense pas que j’aurai la force de revenir après avoir perdu les personnes les plus importantes à ma vie. Après, qui sait réellement ?

C’est beau, les pages défilent sans accrocs et est très addictifs. Le seul vrai bémol, c’est le manque d’émotions et cette sensation un peu de détachement que Mia a par rapport à la perte de sa famille.

 

Celle que tu es cette nuit est la même dont j’étais amoureux hier et la même dont je serai amoureux demain. Je t’aime fragile et dure, cool et casse-pieds.

•··•

 C’est elle qui mène le jeu. Alors, parlez-lui. Dites-lui qu’elle peut prendre tout le temps qu’elle veut, mais qu’elle revienne. Vous l’attendrez.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s