N. – Stephen King (COMICS)

Hello les bouquivores !

Je reviens pour vous parler du comics N. de Stephen King adapté d’une de ses nouvelles tirées du recueil Juste avant le crépuscule.

On ne sait pas vraiment quand ni comment tout a commencé… Toujours est-il qu’un jour, par hasard, N. se baladait autour d’Ackerman’s Field, un endroit désert dans le Maine. Par hasard toujours, il finit par tomber sur le monument mégalithique qui y trône. Et qui rassemble 7 pierres dressées. Mais à travers l’objectif de son appareil photo, N. croit en compter 8… N. compte, recompte, et la panique commence à s’emparer de lui. C’est pourtant bien ça : tantôt 7, tantôt 8. Un abîme d’angoisse s’ouvre devant lui : sa santé mentale vacillerait-elle au point que ses perceptions de la réalité ne soient plus justes ? Ou peut-être en cet endroit précis le voile séparant la réalité rassurante d’un univers parallèle, un cosmos terrible et inconnu, serait-il plus mince, prêt à se déchirer ? N. n’est plus capable de vivre normalement. En proie à la plus indicible des terreurs, il sent qu’il est responsable du maintien de la réalité telle qu’on la connaît. Envahi de TOC (troubles obsessionnels compulsifs), il décide d’aller consulter un psychiatre. La contamination peut commencer…

20190410_122023.jpg

Je ne connaissais pas du tout ce comics, ni la nouvelle originale d’ailleurs, car je n’ai jamais lu le recueil Juste avant le crépuscule encore. Mais je dois avouer qu’après la lecture de ce comics, j’ai vraiment énormément envie de découvrir la nouvelle originale.

On plonge dans un style caractérisé par Stephen King, mystère, angoisse et histoire très sombre. Le fait que le récit soit alterner par des coupures de journaux, des point de vue de la femme, puis du psychiatre, mais également d’une vieille femme et d’autres. C’est une lecture très dynamique, dans laquelle on a jamais vraiment de répit.

L’intrigue se met tout doucement en place, et on entre peu à peu dans un univers très noir et maléfique. Beaucoup de questions se posent à la lecture et on est embarqué dans le récit sans pouvoir faire de pause.

J’ai appris que c’était dans la continuité d’une mini-série réalisée juste avant la sortie du recueil de nouvelles. Je vous laisse le premier episode ici en français :Ep1. N. . Sinon voici les 25 épisodes malheureusement en anglais : 25 épisodes anglais 😈

 

J’ai adoré cette lecture. Le travail sur les dessins est incroyable, je tire mon chapeau à Alex Maleev pour ça. Entre tocs, angoisses et réalité distordue, parviendrez-vous à survivre à cette lecture ? 

6 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s