Les larmes de Jundur 2 – Noémie Delpra

Hello les bouquivores !

Je suis bien trop heureuse de vous retrouver afin de vous parler du second tome Les larmes de Jundur, Duelle de Noémie Delpra

Rentrée sur Terre à l’issue de la bataille des montagnes de Sangral, Lyvia fait tout pour oublier Héliosis et son destin d’Élue. Elle finit pourtant par revenir sur sa décision grâce au soutien de ses proches, et accepte de reprendre le combat contre les Traîtres. Mais les enjeux sont-ils aussi simples que ce que prétendent les Voyageurs ? Et si ses ennemis lui ressemblaient finalement plus qu’elle ne le pense ? Brisée par la disparition d’un être cher, Lyvia se lance dans une dangereuse quête depuis la forêt Originelle en Ombrume jusqu’aux confins d’un désert hostile, au risque d’y perdre son âme. Et de bataille en choix moral, elle trouvera, au bout du chemin, sa propre identité.

DSC_0006

J’avais déjà eu l’occasion de lire le premier tome, qui sans surprise, avait su clairement s’imposer dans mon cœur. Je n’avais donc qu’une seule hâte, découvrir le tome 2, surtout à la suite d’une fin plus que brise cœur pour le lecteur 💔.

Je suis extrêmement heureuse d’avoir retrouver Lyvia. Je me sens très proche de ce personnage, de part sa très grande faculté à être crédible. Elle n’est ni trop niaise et crédule comme beaucoup de jeunes personnages le sont. Pour autant, elle n’est pas non plus une vraie guerrière heroïne comme on attend d’elle. Cet entre-deux peut paraître étrange, mais cela me correspond entièrement. Finalement, beaucoup de ses réactions sont justifiées par plusieurs motifs, donc elle n’en devient pas « chiante« , la chose qui me saoule le plus.

Je me suis replongée dans cet univers, comme si je retrouvais une vieille amie que je n’avais pas vu depuis trop longtemps. J’ai adoré reprendre le fil des aventures de Lyvia, de sa lutte intérieure pour se retrouver, ou encore des différentes révélations au fur et à mesure des pages. Cependant, comme dans le premier, une partie ne m’a pas vraiment plus et j’en suis désolé 👉👈. Le début du roman, qui se consacre en grande partie encore chez les Voyageurs ne m’a pas convaincu. Il m’a même fait commencer le roman sur une note un peu basse. Je n’aime décidément pas ce repère de Voyageurs 😅. Du coup, qu’elle était ma joie, quand cette partie était finie ! Je retrouvais enfin ce que j’avais aimé dans le un, des expéditions, de la liberté, une quête, des mystères et des personnages forts.

Kalaan s’est affirmé dans ce second tome et on parvient à mieux le connaître. Chose que je n’avais pas pris le temps de faire durant le tome 1, tant d’autres personnages sont plus mis en avant. L’amitié que forme également Lyvia et les autres apprenties voyageurs s’amplifie et on voit jusqu’où cela peut aller. Cette dynamique est très très apprécié de mon côté. Je dois avouer que le côté « l’équipe fait la force » me fait généralement encore plus aimé le roman (c’est le cas dans Autre-monde de Maxime Chattam, Le projet Vanility de Marion Salvat ou que sais-je…).

Finalement, je ne saurais dire lequel des deux tomes je préfère pour l’instant. Le tome 1 regroupe le relationnel Lyvia / Evan et la découverte d’un nouveau monde, d’une nouvelle identité. Le tome 2 nous fait découvrir en plus du monde du tome 1, Ombrume qui est juste excellement bien décrit. Je me serais cru dans le nid des Kloropanphyles issue de ma saga préférée: AUTRE-MONDE – Maxime Chattam . Donc Bravo Noémie pour cette description d’un monde tel que celui-ci.

Bien que j’ai deviné la petite découverte (enfin petite… peut-être pas tellement) de la fin, cela ne m’a en rien gâché ma lecture. Elle est un peu moins violente que le un à mon avis, mais elle reste tout de même très dur pour le lecteur (qui doit malheureusement encore attendre 😭).

Merci pour le rappel des évènements au début du roman. Très très peu d’auteurs le font, et je trouve ça extrêmement dommage. Pour ma part, je lis tellement de livres, que j’oublie forcément de nombreux détails, même s’il n’y a que quelques mois entre les deux livres. Donc merci parce que c’est clairement apprécié !

 

 

En outre, j’ai apprécié continuer cette histoire au côté d’une héroïne qui commence peu à peu à savoir qui elle est. J’ai aimé ne pas être confronté à une situation manichéenne, avec le bien et le mal de chaque côté, mais plutôt avec une remise en question continuelle. Bravo pour ce second roman toujours autant travaillé et recherché ! Je continuerai à te lire, sans problème 💗

 

 

 Tu as fait confiance aux Voyageurs, en partie à cause d’elle. Mais ta place est-elle bien parmi eux ? Aurais-tu fait des choix différents, sans Isadora ? Ta mère mérite-elle ta confiance, alors qu’elle ne t’accorde même pas la sienne ? Je sais qui est ton père, Lyvia, et moi, je suis prête à te le dire.

·••·

Des bribes de passion, de tendresse, de soutien mutuel. Des morceaux d’amour, de disputes et de retrouvailles. Des bouts de fidélité, de famille et de joie. Et puis ces fragments s’évaporèrent, avec la fin de leurs illusions. Pour laisser place à une chambre miteuse, témoin de leurs adieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s